Généalogie récente (patronymique)

La G/ADN couvre deux volets qui sont complémentaires. Le premier volet est à proprement parler généalogique et il s’articule à la généalogie documentaire.

Le second volet est dit *ancestral* ou historique. Il va au delà de la période documentaire.

Dans un horizon généalogique récent et relativement récent, la G/ADN sert les fonctions suivantes:

  1. Identifier la signature de ceux qui portent un même patronyme ou une variante.
  2. Confirmer ou infirmer une descendance généalogique reposant sur des données d’archives.
  3. Aider à contourner une impasse généalogique.
  4. Aider à retrouver sa famille en comparant des signatures à la sienne (par ex. dans le cas d’une adoption).
  5. Réunir des descendants d’un ou d’une même ancêtre longtemps séparés et qui s’étaient oubliés.
  6. Confirmer ou infirmer des hypothèses sur l’histoire des familles: avons nous « vraiment » de l’Amérindien, de l’Africain, de l’Asiatique ?
  7. La G/ADN vient assister et compléter la généalogie documentaire. Elle ne s’y substitue pas. La G/ADN ne permet pas d’identifier un individu. Elle permet d’identifier une classe d’individus, des lignées d’individus, qui sont le plus souvent des apparentés.Principe #1: la génétique vient confirmer ou infirmer des hypothèses reposant sur la généalogie documentaire.
    Principe #2: la génétique peut suggérer au généalogiste des directions nouvelles de recherche.

Note:

  • ) La généalogie récente est celle qui concerne nos ancêtres jusqu’à une époque où les gens n’étaient pas tenus de porter un nom de famille et d’enregistrer les naissances, mariages et sépultures. Cette époque est relativement récente. Ainsi il est rare qu’une généalogie puisse remonter aussi loin que le 13 ième siècle. Il y a évidemment des exceptions.